En route pour le Qatar 2022 !

Aujourd’hui marque le lancement de la campagne des éliminatoires de la République Démocratique du Congo. La première rencontre pour nos fauves sera une confrontation face à la Tanzanie à domicile.

Depuis la désillusion, suite à la non participation à la prochaine CAN au Cameroun, l’objectif pour la sélection des léopards est clair : Se donner toutes les chances de participer à la prochaine Coupe du Monde. Cette prouesse n’a plus été réalisée depuis 1974. Et aujourd’hui c’est clairement l’objectif d’une génération qui approche d’une fin de cycle.

Tous les observateurs sont unanimes et depuis des années au sujet de la RDC qui est une équipe à gros potentiel et avec beaucoup de talent. Mais aujourd’hui la RDC se doit de passer se cap d’équipe à fort potentiel pour rivaliser avec les grosses nations du continent. Pour cela des grands changements ont été mis en place. À la tête de la fédération, Constant Omari à rendu son tablier, le coach Christian Nsengi et une partie de son staff technique furent remerciés. Une première depuis très longtemps le coach qui aura pour mission de maximiser le potentiel de notre sélection sera un étranger : Hector Cùper (Argentin). Ayant atteint le même objectif qu’il a aujourd’hui mais avec l’Égypte en allant au Mondial 2018 en Russie. Nous avons également un nouveau ministre des sports, Mr.Serge Nkonde très impliqué depuis sa prise de fonction dans le développement de notre football.

Pour atteindre cet objectif, il nous faudra les meilleurs joueurs possible prêt à défendre nos couleurs, et cela le staff technique l’a parfaitement compris. En favorisant des retours comme Mavinga et allant chercher des joueurs n’ayant pas encore défendu nos couleurs. Convaincre des nouveaux visages jeunes, talentueux et binationaux à des postes stratégiques c’est à dire dans l’entre-jeu des léopards et en soit déjà une belle première étape atteinte. Maintenant place aux terrains, avec un groupe équilibré.

Six finales attendent nos fauves. Six matches pour se rapprocher du but et du Qatar 2022. Sortir de ce groupe sera déjà la moitié du contrat remplit. Tanzanie, Madagascar et Bénin voilà par quoi notre sélection va passer pour aller chercher son billet pour un mondial qui validerai enfin notre statut de grande nation africaine.

%d blogueurs aiment cette page :